Enseignement secondaire

Pourquoi les collégiens sont nuls en maths ?

En France, on constate aujourd’hui que le niveau des collégiens en mathématiques est en baisse depuis quelques années. En effet, selon les conclusions de plusieurs études, comme celle de la Depp, l’agence des statistiques du ministère de l’Éducation, le niveau en maths, notamment en calcul des élèves de CM2 ont baissé entre les années 2007 et 2017. Une telle situation provoque de nombreuses difficultés dans le rang des élèves, car une fois arrivés au collège, ils n’arrivent pas à redresser la barre. Ainsi, un collégien sur 5 n’est pas en mesure de traiter des exercices très simples du niveau du CM2. Quelles sont les raisons d’une telle baisse de niveau ? Explications dans ce billet…

Un problème que l’on note à partir du primaire

Comme vous le savez certainement, pour réussir à chaque niveau d’études, il faut utiliser les connaissances précédemment acquises. Si les collégiens ont aujourd’hui du mal à comprendre et à maîtriser les mathématiques, cela est principalement dû au fait qu’ils ont des lacunes depuis le primaire. Effectivement, comme vous pourrez le lire dans cet article, de plus en plus d’élèves rencontrent des difficultés en mathématiques. Du CE2 au CM2, le nombre d’élèves qui comprennent et maîtrisent les notions de calcul, de géométrie dans l’espace, de grandeurs et de mesures est considérablement en baisse.

collégiens en cours

Un problème d’enseignement général

S’il est vrai qu’aujourd’hui, les collégiens ne se donnent plus à fond pour comprendre les maths, il est important de noter que la baisse des résultats est également due à un manque de temps de la part des professeurs et à des classes surchargées. La pédagogie différenciée prend alors tout son sens notamment lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes mathématiques et la géométrie dans l’espace. Il s’agit d’adapter l’enseignement aux différents niveaux au sein d’une même classe. Pour ceci, les professeurs peuvent avoir recours à des ressources pédagogiques en ligne en fonction des niveaux de la classe. Ces ressources pédagogiques sont classées par matière et permettent, si nécessaire, de faire des mises à niveau. Il est même possible pour les professeurs de partager leurs ressources pédagogiques en ligne afin d’en faire bénéficier les collègues.

Enfin, il ne faut pas oublier qu’il existe un réel problème de recrutement de professeurs en mathématiques au collège. Ce qui fait que les absences ne sont pas toujours vite remplacées et que le recours aux services de contractuels est monnaie courante. Or, ceux-ci n’ont généralement pas le même niveau en mathématiques que les professeurs titulaires. Enfin, il y a un autre souci qu’il ne faut pas mettre de côté : le manque d’exigence des programmes scolaires sur certaines notions. Effectivement, les problèmes complexes qui ont recours à de multiples opérations sont abordés tardivement dans la scolarité. De même, les nombres décimaux ainsi que les fractions pourraient être abordés plus tôt dans le cursus scolaire pour permettre aux élèves de mieux comprendre. En résumé, à l’interrogation : « pourquoi les collégiens sont nuls en maths ? », deux réponses peuvent être données : un manque de maîtrise des élèves depuis le primaire et un manque de temps et de ressources du côté pédagogique.

Jérémy Loumer

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.