Enseignement supérieur

Les grandes villes de France regroupent la majorité des établissements d’enseignement supérieur

Une étude datant de 2021, démontre que près de 70 % des étudiants, dans un des établissements d’enseignement supérieur, se trouvent dans une des 2235 métropoles françaises. Bien que ce ne soit pas hors normes par rapport à d’autres pays comparables, il ne fait aucun doute qu’un étudiant Français, aujourd’hui, risque fort de passer du temps dans une grande ville, afin de compléter ses études. Voici un survol de la situation.

Enseignement supérieur en France : trois métropoles au sommet

Un grand nombre d’étudiants passeront une partie de leur jeunesse à Paris, Lyon ou à Lille. En effet, ce sont les trois villes où l’on retrouve le plus d’étudiants, dans l’Hexagone. En ce qui concerne Paris, on parle ici, non seulement du centre, mais aussi de la périphérie. En tout, ils sont plus de 535 000 à vivre dans cette région, pour effectuer leurs études supérieures. Au second rang, mais très loin derrière, on retrouve la ville de Lyon et ses 155 000 étudiants. En fin de peloton, c’est Lille qui poursuit sa croissance, en augmentation de près de 40 % en seulement 20 ans. De là la difficulté à laquelle on peut se heurter, lorsque l’on cherche une résidence étudiante à Lille. À ce rythme, elle devrait rejoindre Lyon dans une dizaine d’années, alors qu’elle est le domicile de 115 000 d’entre eux, présentement.

Une densité étudiante diverse

Bien que les trois villes précédentes représentent un pourcentage important du nombre global d’étudiants, en établissements d’enseignement supérieur, il y a d’autres villes dans lesquelles le pourcentage d’étudiants face à celui des habitants, est encore plus élevé. Celles-ci sont : Rennes (27 % de sa population totale), suivie de Nancy (23 %) et de Montpellier (21 %). De manière générale, on observe que le pourcentage d’étudiants, à ce niveau d’études, demeure élevé dans tous les grands centres urbains de France. D’ailleurs, ces chiffres sont en augmentation, dans la plupart de ceux-ci. Notons, par exemple, les augmentations que voici, au cours des vingt dernières années : Lyon à +37 %, Rouen à +32 % et Bordeaux à +21 %. Pour ce qui est de Paris, l’augmentation fut légèrement moindre à +17 %.

On peut aussi noter que certaines agglomérations, beaucoup moins peuplées, accueillent elles aussi ce type d’étudiants. Pour ces dernières, cette venue modifie grandement la population locale. C’est le cas de Poitiers ou 28 personnes sur 100 sont des étudiants dans des établissements d’enseignement supérieur. Notons aussi les villes Arras à 18 sur 100 et La Rochelle, à 13 sur 100.

Villes Educatrices

Actualités de l'éducation et de l'enseignement en France et par ville ( Paris, Marseille, Lyon...)

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.