Enseignement supérieur

La hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers ne concernera finalement pas les doctorants

Il y a quelques mois, le gouvernement avait annoncé qu’il comptait augmenter les frais d’inscriptions à l’université française pour les étudiants étrangers. Une décision qui avait été justifiée par la volonté de rendre plus équitable l’accès à la formation. L’argument n’avait pas convaincu, bien au contraire, et la contestation avait été forte. Le gouvernement a alors annoncé, à la fin du mois de février que les doctorants ne seraient pas concernés par cette hausse.

Une décision intéressée

Si les étudiants étrangers en train de réaliser un doctorat en France ont exprimé leur soulagement d’apprendre que cette mesure ne leur soit pas appliquée, notamment parce qu’ils ne gagnent que 1 300 € par mois et qu’ils rencontrent déjà d’importantes difficultés pour se loger, il ne faut pas croire pour autant que le gouvernement leur concède cette faveur par pure bonté.

Au contraire, ce n’est même pas du tout une faveur, mais un calcul assez simple. La plupart des universités ont du mal à attirer des doctorants français qui trouvent souvent le revenu trop bas et préfèrent se concentrer sur des universités étrangères ou sur celle de la capitale. Ensuite, il faut bien admettre que ces doctorants étrangers produisent un travail de qualité qui rapporte beaucoup d’argent à l’université chaque année. Pas question donc de les faire fuir.

Comment passer en doctorat après un master ?

Passer en doctorat après un master est une étape difficile du parcours universitaire et il faudra non seulement placer beaucoup d’efforts dans un CV design, une lettre de motivation de qualité et un dossier universitaire exemplaire. Pour un étudiant étranger, les places sont encore plus limitées et il faut faire partie des meilleures pour accéder à ce niveau d’études.

Bien sûr, il faut multiplier ses chances en envoyant son dossier à plusieurs universités, plusieurs laboratoires et plusieurs départements et instituts de recherche. Il ne faut surtout pas se laisser abattre par un refus et tenter sa chance autant de fois que nécessaire. Enfin, il est également très important de respecter toutes les règles et les coutumes universitaires locales pour obtenir sa place.

Comment bien choisir l’université où faire son doctorat ?

Beaucoup d’étudiants, français ou étrangers, se trouvent rapidement confrontés à la question suivante : comment bien choisir l’université où faire son doctorat ? C’est effectivement une tâche ardue qui n’est pas facilitée par la nécessité de choisir plusieurs universités pour limiter les risques de refus et de se retrouver sans aucune formation disponible.

L’idéal pour faire son choix, c’est alors de se renseigner longuement sur les moyens auxquels vous aurez accès en tant de doctorants, mais vous pouvez également simplement faire votre choix selon l’identité de votre directeur de thèse. Il n’est pas rare que des étudiants choisissent une université dans l’espoir de pouvoir travailler avec un directeur de thèse en particulier.

Villes Educatrices

Villes Educatrices

Actualités de l'éducation et de l'enseignement en France et par ville ( Paris, Marseille, Lyon...)

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *