Enseignement secondaire

Que faire après un bac STL ?

Environnement, énergie, agroalimentaire, chimie… Face à une grande diversité de secteurs, les formations ouvertes aux bacheliers STL sont nombreuses.

Que faire après le Bac STL ?  Les connaissances théoriques et pratiques acquises au lycée dans la filière Sciences et Technologies de Laboratoire permettent d’envisager un parcours plus ou moins long selon votre projet professionnel. Quelles sont les formations ouvertes aux diplômés STL ? Selon votre profil, il est important de réfléchir à votre orientation afin de faire le choix le plus pertinent.

Suivre un BTS ou un DUT

Le cycle court demeure privilégié par les étudiants issus d’un bac STL. Il reste la meilleure solution pour près de la moitié des bacheliers qui souhaitent ainsi une insertion rapide sur le marché de l’emploi. Accessibles sur dossiers, ces formations de deux années d’études permettent de renforcer les connaissances obtenues au lycée dans les domaines de la biologie, de la chimie ou de l’industrie. Les spécialités proposées par les BTS (Brevet de Technicien Supérieur) sont nombreuses : BTS Métiers de l’Eau, BTS Analyse de biologie médicale ou bien BTS Technico-commercial. Le DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) propose des filières adaptées à chaque spécialité : DUT Génie biologique ou bien DUT Mesures Physiques. L’admission demeure plutôt rigoureuse dans ces formations.

Suivre un DEUST

Il existe une troisième filière courte accessible après un Bac STL : le DEUST (Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques). Cette formation concerne de nombreux domaines d’activité comme l’agroalimentaire, la chimie, la pharmacie… comme le DEUST Biotechnologies. Suivre ce cursus permet de comprendre les exigences des entreprises et facilite l’accès à l’emploi.

Envisager un parcours à l’université

Les étudiants sont également nombreux à s’orienter vers un parcours universitaire en s’inscrivant en licence (niveau Bac +3). Les cursus disponibles sont variés : biologie, chimie, physique… autant de secteurs qui recrutent après des études à l’université et l’obtention d’une licence ou d’un master. Ces formations nécessitent des notions scientifiques. Il est possible de suivre une année de remise à niveau si vous souhaitez accéder à des études supérieures scientifiques (médecine ou pharmacie).

La licence professionnelle permet de compléter l’apprentissage dispensé par un BTS ou un DUT. Il existe une licence pro en Industries alimentaires, Protection de l’environnement, ou Industries pharmaceutiques.

Intégrer une école paramédicale.

Une école spécialisée dans le paramédical permet la préparation d’un Diplôme d’État en trois années d’études. Beaucoup de bacheliers STL se décident pour un DE d’infirmier ou de technicien en analyses biomédicales. Une école paramédicale recrute essentiellement sur concours.

Rejoindre une école d’ingénieurs

Les bacheliers STL ne sont pas nombreux à choisir une école d’ingénieurs à l’issue du bac. Les formations proposées par ces écoles promettent d’être adaptées au projet professionnel de l’étudiant.

Entrer en classe préparatoire

Il existe trois prépas ouvertes aux étudiants issus d’un Bac STL afin de se préparer aux épreuves d’admission post-bac des écoles spécialisées : la filière TB (Technologie et Biologie), la filière TPC (Technologie, Physique et Chimie) et la filière TSI (Technologie et Sciences Industrielles). La sélection se fait sur examen du dossier de candidature.

Wally

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *