Bordeaux

Le tirage au sort des étudiants pour accéder à l’université est jugé illégal

Le tribunal administratif de Bordeaux a rendu son jugement concernant la méthode du tirage au sort des étudiants à l’entrée des universités.

Le pouvoir judiciaire a estimé que cette méthode, mise en place pour lutter contre l’engorgement des universités et de certaines filières en particulier, était tout bonnement illégale. Cette information a été diffusée dans la presse le jour même où des milliers de lycéens avaient rendez-vous pour la seconde fois sur le portail APB (Admission post-Bac).

C’est après que certains étudiants aient eu la grande et mauvaise surprise de voir qu’ils n’étaient acceptés dans certains formations universitaires pour lesquelles il n’y a pas de sélection prévue que la justice a été saisie. L’APB organisait des tirages au sort face à l’afflux massif de candidats dans certaines filières qui en comptent déjà beaucoup trop.

Si l’accès à l’enseignement pour tous est une valeur fondamentale de notre gouvernement, la problématique de la réussite à l’université n’a jamais autant été d’actualité. En effet, selon les sénateurs Jacques-Bernard Magner (élu socialiste du Puy-de-Dôme), et Guy-Dominique Kennel, (élu LR dans le Bas-Rhin), sur 100 étudiants qui se présentent en première année de licence, seuls 38 obtiendront leur diplôme en 3 ans et 44 d’entre eux n’obtiendront jamais cette licence. C’est pour cette raison que les deux élus, après le jugement du tribunal administratif de Bordeaux, ont proposé de mettre en place une sélection à l’entrée des filières ayant une capacité d’accueil limitée.

Ils souhaiteraient également qu’il soit fait preuve de davantage de transparence dans l’orientation des lycéens via l’APB.

Mots clés
Elisabeth

Elisabeth

Journaliste dans l'enseignement, je partage ma veille sur différents supports en ligne.
Je traite essentiellement de l'actualité de l'enseignement supérieur.

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *