Lyon

Les étudiants accusent l’université Jean Moulin de Lyon d’avoir violé leurs droits

Les étudiants en droit de l’université Jean Moulin Lyon 3 dénonçaient le manque de transparence de leur administration concernant les résultats de fin de semestre, ils ont ainsi décidé de prendre les choses en main en recueillant des pétitions et des témoignages d’étudiants sur Facebook.

Une notation assez floue

Pour évaluer les étudiants, l’université recours régulièrement à des tests de QCM, notés suivant un système de médiane précis et complexe. C’est une note fixée automatiquement, et elle sépare en deux parties égales les élèves en fonction de leurs résultats. Ce barème a pour but de réajuster les résultats de chaque élève, et quand la médiane est connue, elle est revue par rapport à la moyenne et les résultats sont recomptés.

Des manœuvres scandaleuses selon les étudiants

L’université relate le fait que devant le nombre de copies qui doivent être traitées, les erreurs de correction peuvent survenir, et l’élève a alors une occasion de recompter ses notes et les comprendre en discutant avec son professeur.

Surpris par leurs résultats après deux QCM où la hausse de la médiane dégrade leurs notes, les étudiants se plaignent en plus de ne pas pouvoir consulter certaines de leurs copies corrigées, ils perçoivent ainsi cet acte comme une arnaque de l’université.

Mais la rencontre entre la présidence de l’université et les étudiants s’est bien déroulée. La présidence de l’université a reconnu une faille dans le système des médianes et accepte qu’il mérite d’être revu, ainsi, l’incompréhension des étudiants était fondée.

Villes Educatrices

Villes Educatrices

Actualités de l'éducation et de l'enseignement en France et par ville ( Paris, Marseille, Lyon...)

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *