Actualités de l'enseignement par ville

Trouver son orientation post-bac à Paris, un véritable challenge !

Ce n'est un secret pour personne, le système d'orientation scolaire français laisse à désirer. C'est en tout cas l'avis de nombreux élèves mais aussi de leurs parents. Il faut dire que le peu de moyens mis en place par le gouvernement ne sont pas d'un grand secours pour aider nos jeunes à trouver leur vocation. Les CIO ne sont pas informés des nouveaux métiers, les établissements ne sont pas au goût du jour et les stages ne durent que trop peu de temps ! Difficile alors, dans un tel écosystème, de se sentir investi par son propre avenir.

L'admission post-bac, quand un problème en cache d'autres

Nombreux sont les parents d'élèves parisiens qui remettent en cause le système d'admission post bac. Le système est en effet très obsolète et laisse une impression de légèreté. Même si le gouvernement, par l'intermédiaire de Najat Vallaud Belkacem, avait esquissé une réforme pour le remettre au goût du jour, rien n'a vraiment changé dans les faits.

Les élèves doivent toujours choisir entre plusieurs établissements, sur une interface vieillissante et sans plus d'informations. Un constat inquiétant dont les parents n'ont de cesse de s'indigner. Il est alors nécessaire pour eux d'éduquer leur enfant et de le confronter à l'importance d'un tel choix. En effet, la réussite et la motivation d'un étudiant dans l'enseignement supérieur dépendent en grande partie du cursus choisi. Une mauvaise décision peut très vite faire basculer un parcours scolaire.

Pour limiter les risques, il peut être judicieux de faire appel à un conseiller d'orientation à Paris. Ce dernier connaît parfaitement les filières du supérieur et pourra apporter des réponses à vos questions et angoisses. Il est possible de définir avec lui un bilan de compétences et ainsi choisir la filière la plus adapté au profil de l'étudiant.

L'importance de choisir une filière ouverte, avec des débouchés

Les écoles parisiennes sont très nombreuses, notamment dans le supérieur. Face à une telle diversité, de nombreux étudiants choisissent des écoles en fonction de leurs affinités ou tout simplement parce qu'ils suivent la "masse". C'est une grossière erreur ! Les filières les plus prisées sont souvent celles où les débouchés sont les moins nombreux.

Choisir sa formation supérieure doit prendre en compte les goûts, c'est certain, mais aussi les débouchés potentiels en cas de réussite de l'examen. Certains sites recensent les secteurs en plein développement. Il peut être intéressant d'y consacrer quelques heures de réflexion. Il y a nécessairement un secteur qui correspond à votre enfant !

Laetitia

Laetitia

Maitresse en primaire et digital addict, je m'intéresse à l'actualité de l'éducation, spécialement en primaire !

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *