Enseignement supérieur

Se former au numérique : La multiplication des cursus

Le numérique est aujourd’hui au cœur de notre quotidien. Il touche divers secteurs d’activités allant du commerce à l’industrie, de la télécommunication à la sécurité, en passant par l’éducation, le marketing ou encore l’aide à la personne.

Pourquoi a-t-on besoin de plus en plus de cursus dans le numérique ?

Le secteur numérique est prometteur en matière de recrutement. Comme le basculement vers le numérique est inévitable, l’enjeu intéresse de plus en plus d’entreprises. Par ailleurs, le numérique est un secteur qui ne connaît théoriquement aucune limite et qui offre un panel infini d’emplois et de carrières. Chaque année, de nouveaux métiers se créent pour répondre aux besoins grandissants du marché.

En outre, ce marché de l’emploi en constante évolution entraîne la mutation d’un grand nombre de métiers traditionnels. Les ressources humaines doivent constamment se mettre à jour et conjuguer avec les exigences du secteur (plus d’informations sur ce blog sur la recherche d’emploi).

Les recruteurs du secteur numérique demandent de plus en plus de collaborateurs polyvalents capables d’appréhender la complexité du secteur. Ainsi, un webmaster se doit aujourd’hui de maîtriser des connaissances approfondies en webmarketing pour intéresser les entreprises.

Les différents cursus possibles

Pour exercer un métier du numérique, il est maintenant possible de suivre des formations courtes ou longues, en continu ou en alternance, à distance ou par correspondance…

Les formations courtes ou longues en écoles spécialisées

La professionnalisation immédiate est assurée par les formations en écoles spécialisées. Elles ont pour but de proposer des formations actualisées, au plus près du contexte actuel. Toutes ne se valent pas que ce soit en termes de conditions d’admission, de frais de scolarité ou de réputation.

On peut citer par exemple le Sup de Web, l’EEMI, l’École Supérieure du Digital, l’ECV Digital, la Web SchoolFactory ou encore l’école 42. Ce sont des écoles plus techniques et leurs étudiants sortants sont directement opérationnels. L’école multimédia propose par exemple une formation en webdesign très populaire.

Les formations universitaires

Les licences professionnelles et les MASTER sont des cursus réservés aux étudiants dont le projet professionnel est encore flou. Les 3 licences pro les plus demandées par les étudiants sont la licence d’informatique, la licence MIASHS et la licence information et communication. Ce parcours universitaire permet d’acquérir des bases solides en informatique fondamentale, en programmation tout en développant des connaissances indispensables en communication, en marketing, en science humaine, en économie…

Les formations courtes ou longues en établissement privé

Le BTS ou le DUT sont parfaits pour ceux qui aiment l’aspect technique des métiers du numérique. Accessibles après un bac S et STI2D, ces formations courtes et professionnalisantes sont des solutions intéressantes pour devenir ingénieur en infrastructures de systèmes et des réseaux, gestionnaires des données, développeurs d’applications web ou mobiles, Data manager ou encore Community manager.

Villes Educatrices

Villes Educatrices

Actualités de l'éducation et de l'enseignement en France et par ville ( Paris, Marseille, Lyon...)

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *