Enseignement primaire

Quand Michael Moore déjeune dans une cantine française

Une petite école de l’Eure a reçu, en avril 2015, le réalisateur américain Michael Moore. En tournage pour son documentaire «Where to invade next ?», sorti en septembre 2016, il a découvert de la nourriture de qualité et un service 4 étoiles! Un choc pour l’Américain…

Coquilles Saint-Jacques sauce curry, camembert, crème brûlée, etc. Voilà ce qu’a découvert Michael Moore dans les assiettes de nos écoliers français.

Bien loin des cantines made in USA

« Je suis allé dans un petit village de Normandie et j’ai visité une des meilleures cuisines du pays, pour voir comment ils préparaient un repas gastronomique […] c’était la cafétéria de l’école ». Voilà comment débute l’extrait consacré aux cantines françaises du documentaire de Michael Moore. Attablé avec des écoliers des Andelys (Eure), le réalisateur de Bowling for Columbine va d’étonnement en étonnement. Servis plat par plat, à table, les enfants semblent surpris des remarques de l’Américain. « Ils n’attendent pas dans une longue ligne, à attendre du bouillon sur un plateau en plastique », témoigne-t-il avant de montrer des photos de plateaux de cantines américaines aux écoliers et au cuisiner. Plutôt peu ragoûtants… De plus, il met en avant le coût des repas qui est moins élevé qu’aux États-Unis.

Le repas comme un cours

Michael Moore s’étonne aussi des frigos de la cantine. « Le Chef Magnouac (le chef de la cantine, NDLR) avait des dizaines de fromages dans le frigo de l’école », dit le réalisateur, en voix off. Comme dans de nombreuses écoles, les menus sont élaborés tous les mois avec une diététicienne. « Les enfants doivent apprendre à bien manger et à faire attention à ce qu’ils mangent », explique le maire de la commune au réalisateur.

Et lui de commenter : «  En France, le déjeuner ne consiste pas à s’empiffrer durant 20 minutes. Ils considèrent le déjeuner comme un cours. Une heure où on apprend à bien manger comme il faut, à savourer des aliments sains et à se servir l’un l’autre. Et boire de l’eau ».

Et oui Michael, de l’eau ! Le visiteur américain appuie ce point et confesse avoir apporté une canette de soda, en douce… Durant les 8 minutes de l’extrait, Michael Moore s’étonne de la qualité des cantines françaises et pourtant, combien sommes nous à en garder un souvenir heureux ?

Villes Educatrices

Villes Educatrices

Actualités de l'éducation et de l'enseignement en France et par ville ( Paris, Marseille, Lyon...)

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *