Enseignement secondaire

Les métiers proposés par les écoles de commerce ont résisté à la crise

Le monde du travail est frappé de plein fouet par le chômage, certains secteurs n’offrent donc aucun débouché. Les étudiants sont face à un véritable dilemme relativement important, car le choix de leurs études aura un impact significatif sur leur futur, d’où l’intérêt d’identifier rapidement les branches prometteuses.

Le marché du travail a été largement chamboulé ces dernières années

François Hollande avait promis qu’il inverserait la courbe du nombre des demandeurs d’emploi, mais ce souhait n’a pas pu être exaucé pour le plus grand malheur des Français qui sont de plus en plus frappés par la crise. Le chômage prend donc une ampleur considérable dans certains domaines qui sont particulièrement bouchés. Même avec un diplôme de l’enseignement supérieur en poche, ils n’ont pas les moyens de trouver un travail lié à leurs qualifications. C’est pour cette raison que le stress est souvent au rendez-vous lors du choix de la scolarité, car une erreur de parcours peut s’avérer particulièrement néfaste pour le futur.

Les professions liées au commerce suscitent un engouement sans précédent

A contrario, certains secteurs ont le vent en poupe, c’est le cas pour celui lié à l’assurance. Pratiquement 10 000 personnes ont la capacité d’être recrutées. Cela est aussi valable pour toutes les professions qui demandent des conseillers clientèle ou des commerciaux. De ce fait, préparer un BTS en alternance dans une école de commerce peut s’avérer être un choix judicieux puisque vous serez certain de trouver à la fin de votre scolarité une place adaptée à vos attentes. Généralement, quelques idées reçues ont la vie dure, des internautes sont convaincus que ces métiers sont réservés à une branche spécifique. Pourtant, tous les étudiants sont les bienvenus.

25 % des recrutements sont effectués après un BTS en alternance sur le sol français

Certes, l’image dégagée est souvent austère, mais la réalité est bien différente. Dans tous les cas, les dernières statistiques montrent que près de 60 % des personnes recrutées ont moins de la trentaine. Vous aurez également la capacité avec votre BTS en poche d’obtenir immédiatement un contrat à durée indéterminée, ce qui est particulièrement intéressant, car la société est aujourd’hui jonchée par le chômage et une crise sans précédent. C’est une opportunité à ne pas manquer, vous pourrez aussi préparer le diplôme en alternance. D’ailleurs, ce format suscite un véritable engouement, les étudiants qui ont recours à cette méthode ne cessent de se multiplier depuis quelques années. Selon les mêmes statistiques, nous apprenons que ce sont tout de même 25 % des recrutements qui sont effectués après un BTS MUC en alternance par exemple.

L’année prochaine sera donc celle des métiers en rapport avec le commerce

Le secteur lié au commerce se porte donc très bien, cela devrait perdurer pour 2017, d’où l’intérêt de vous réorienter si toutefois la branche dans laquelle vous évoluez actuellement ne comble pas toutes vos espérances. Ce marché a eu la force de résister à la crise qui a malheureusement englouti d’autres domaines comme ceux en rapport avec l’artisanat ou l’agriculture. Les recrutements sont dans tous les cas constants ces dernières années et cela est sans doute lié à l’impact du digital. L’essor des nouvelles technologies et du Web a eu un effet considérable et surtout très positif. Les étudiants ont même la capacité de se former sur la toile grâce au concept de l’e-learning.

Toutes les données sont ainsi à disposition sur internet, ce qui permet d’optimiser votre cursus scolaire. En parallèle, ce domaine a aussi donné naissance à des professions alors que d’autres ont été renforcées par cet aspect, c’est le cas pour toutes celles liées aux statistiques.

Laetitia

Laetitia

Maitresse en primaire et digital addict, je m'intéresse à l'actualité de l'éducation, spécialement en primaire !

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *