Enseignement supérieur

Les jeunes aiment-ils le sport ?

Les bienfaits du sport sur le corps humain ne sont plus à prouver. Respiration, endurance, tonicité, si c’est un plaisir pour beaucoup de personnes, le sport est particulièrement apprécié par les jeunes. En salle comme en extérieur, une étude de Diplomeo met en lumières toutes les préférences sportives de plus de 2400 jeunes âgés de 16 à 25 ans.

Des jeunes qui aiment le sport

89, c’est le pourcentage de jeunes Français qui pratiquent un sport en dehors des heures imposées par leurs établissements d’étude. Un chiffre impressionnant, mais surtout révélateur de leur amour pour le sport. 72 % d’entre eux déclarent d’ailleurs avoir commencé parce qu’ils avaient envie de pratiquer une activité sportive. Un attrait qui a commencé tôt puisque 46 % déclarent avoir commencé à 5 ans ou avant, et 40 % entre 6 et 10 ans.

Loin des écrans d’ordinateur, les 16-25 ans sont certainement la part de la population la plus sportive, d’autant plus que 46 % d’entre eux en font pour le plaisir. Une bonne partie d’entre eux se préoccupe également de leur santé (38 %). Des chiffres très encourageants à l’heure ou la part de personnes en surpoids et souffrant d’obésité augmente. 

Si certains s’exercent de manière régulière, pour d’autres cela peut devenir une drogue : 19 % des jeunes pratiquant du sport déclarent en faire tous les jours et 61 % au moins plusieurs fois par semaine. La jeunesse française est donc définitivement sportive, mais également autonome puisque 43 % d’entre eux en font sans cadre particulier contre 51 % en club.

Les activités préférées des étudiants

Le sport préféré des jeunes ? Le football me diriez-vous ? Eh bien non, vous auriez tout faux puisque c’est bien un sport en salle, et plus particulièrement la musculation, qui est en première place des sports les plus pratiqués par les jeunes Français avec 38 %. Avec 19 %, le football arrive seulement en troisième position derrière le running (30 %).   

Si la musculation est le sport le plus pratiqué chez les hommes comme chez les femmes, les deuxième et troisième places ne sont pas tout à fait les mêmes. En effet, pour les garçons le football prend le pas sur le running avec 32 % contre 29 %. Pour les filles, le football disparaît du top 3 des sports pratiqués et est remplacé par la danse qui représente 18 % de femmes pratiquant un sport.

Autre tendance plus étonnante, le E-sport. En effet, la compétition sur jeux vidéo regroupe énormément de joueurs et 32 % des jeunes hommes se disent joueurs d’e-sport, pas si loin des écrans donc. Et ce n’est pas qu’une tendance puisque ce sport, très récent, est considéré par 29 % des 16-25 ans comme un sport à part entière. S’il n’a pas les mêmes caractéristiques qu’un « sport » au sens général du terme, cette discipline s’installe de plus en plus dans le cœur des jeunes. De nombreuses stars d’E-sport sont reconnues à travers le monde entier, au même titre que des stars du football ou d’autres sports que l’on pourrait définir comme « traditionnels ».

Crédits sondage « Les jeunes et le sport » Diplomeo

Mots clés
Villes Educatrices

Villes Educatrices

Actualités de l'éducation et de l'enseignement en France et par ville ( Paris, Marseille, Lyon...)

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *