Enseignement secondaire

Les examens de passage dans l’enseignement secondaire font débat

Pour ou contre les examens de passage dans les écoles d’enseignement secondaire?

La question mérite d’être posée car elle fait visiblement débat au sein des écoles concernées. Si dans les établissements de la Fédération Wallonie-Bruxelles on laisse la possibilité aux élèves de repasser au mois de septembre certaines matières dans lesquelles ils n’ont pas obtenu la moyenne, ce n’est pas toujours le cas dans les écoles du réseau libre, où la tenue d’examens de passage est laissée à l’appréciation des pouvoirs décisionnaires de chaque établissement.

Cette deuxième chance que l’on donne aux étudiants n’est pas remise en question à l’Athénée Fernand Blum, à Bruxelles.

« Notre optique est de se dire que, dans certains cas, le temps des vacance est nécessaire pour pouvoir rattraper les problèmes et les difficultés qui ont été rencontrés pendant l’année.
Malheureusement, pour certains élèves il est trop compliqué de résoudre ces problèmes pendant l’année scolaire avec le rythme quotidien qui peut parfois être trop soutenu »

, a indiqué le proviseur de l’athénée, Didier Mazairac, au micro de la RTBF.

Au contraire, au Lycée Martin V, à Louvain-La-Neuve, les étudiants ont une seule chance de réussir leurs examens. Dans cette école, les examens de passage n’existent tout simplement pas.

« La première raison qui justifie l’absence d’examens de passage, c’est de se dire que si l’élève n’a pas acquis avec le professeur en l’espace de 10 mois les bases et les compétences nécessaires, ce n’est pas en 2 mois et seul qu’il pourra les acquérir. La deuxième est d’ordre organisationnel. Commencer à organiser l’école pour qu’elle reprenne le premier septembre ce n’est pas possible »

, justifie Monique Bollen, directrice adjointe.

Mots clés
Morgane

Morgane

Prof en établissement privé, je milite pour le droit des enseignants.
Je suis de près l'actualité de l'éducation nationale et partage mes trouvailles sur le blog.

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *